Non classé

Maarten Bynens reprend l’entreprise GMF de Genk

L’entrepreneur Limburg Maarten Bynens reprend la société Genk GMF. Cela signifie qu’une perle technologique reste entre les mains des Limbourgeois. « Malgré l’intérêt de l’étranger », déclare le propriétaire Luc Akkermans.

Le propriétaire Luk Akkermans avait fait de l’ancrage dans la province une condition de la vente.

GMF, l’abréviation de Genker Machinenfabriek, est spécialisée dans le développement et la production d’entraînements pour, entre autres, les grandes portes industrielles, les volets roulants, les couvertures de piscine et les portes coupe-feu. Il s’agit d’engrenages à vis sans fin dits de haute puissance. L’entreprise est à peine connue dans notre province, mais dans son segment, GMF est parmi les cinq premiers en Europe. Près des trois quarts du chiffre d’affaires sont réalisés à l’étranger. La technologie Limburg est présente dans des projets tels que l’Opéra de Paris, la Johan Cruijff Arena, le tunnel sous la Manche, les grands navires de croisière, Ikea Russie et Audi Ingolstadt.

GMF a été fondé dans les années 1970 par le groupe allemand W&H Neukirchen. Luk Akkermans y a commencé à travailler à l’époque en tant qu’étudiant, avant de reprendre l’entreprise 22 ans plus tard via un MBO. Aujourd’hui, GMF réalise un chiffre d’affaires de 6 millions d’euros et emploie une trentaine de personnes. Cependant, Luk Akkermans, aujourd’hui âgé de 66 ans, a été confronté à l’absence de succession familiale et a donc commencé à chercher un acheteur. Malgré l’intérêt de l’étranger (qui voulait payer plus), le propriétaire a opté pour l’offre de son concitoyen Maarten Bynens. L’entrepreneur en série de 36 ans reprend toutes les parts de sa holding industrielle Initium et en devient le directeur général. Luk Akkermans restera actif pendant trois années supplémentaires en tant que conseiller.

Back to list